F.A.Q

Pour les locataires : Présenter une copie de bail de location (hors location saisonnière) + un document « officiel » à cette adresse.

Pour les propriétaires : Présenter une copie de l’acte de vente + un document « officiel » à cette adresse.

(Les documents officiels acceptés peuvent être un RIB, une assurance habitation de résidence principale, une attestation de domicile faite par la mairie, ou un document provenant du service des impôts. ATTENTION : Une facture EDF ou téléphonique ne sera pas considérée comme un justificatif suffisant.)

Oui, s’il s’agit d’une résidence principale. (cf Question 1)

Oui, mais celle-ci ne pourra être finalisée que suite à la réception d’un justificatif de résidence principale. (cf Question 1)

Oui, car éliminer vos appareils polluants nous donne l’assurance qu’ils ne pourront pas être réutilisés.

Ne pas le faire serait en contradiction avec l’objectif d’amélioration de la qualité de l’air de la démarche.

De plus, une attestation sur l’honneur de destruction de l’ancien appareil doit nécessairement être signée dans le formulaire de demande d’aide.

Une liste des installateurs partenaires du Fonds air-bois est disponible sur notre site.

Il existe plusieurs centaines d’appareils éligibles. Il est vivement conseillé de vous renseigner auprès de professionnels partenaires (cf Question 5).

Il est cependant également possible de consulter directement les listes d’appareils présentes sur le site.

La Vallée de l’Arve a en effet été choisie pour l’implantation de l’action-pilote du Fonds

Air Bois en 2013, qui consistait ainsi en une première nationale pour un projet d’une telle ampleur, s’étalant sur 41 communes.

Depuis, d’autres territoires ont lancé leur propre Fonds Air. Retrouvez les aides disponibles auprès des territoires engagés sur le site : www.maprimechauffagebois.fr